site title

CHEVEUX

La chute de cheveux est un phénomène normal qui permet à la chevelure de se renouveler régulièrement. En effet, au quotidien on peut perdre entre 50 à 100 cheveux. Cependant, certains facteurs peuvent agir sur cette chute de cheveux et la rendre anormalement plus importante : on parle alors d’alopécie ou calvitie.

La calvitie touche environ 70% des hommes et 40% des femmes de 70 ans et plus. Dans les cas les plus extrêmes, elle peut survenir dès l’âge de 16 ans, mais apparait en moyenne aux alentours de la trentaine. Essentiellement d’ordre génétique (et donc héréditaire), les causes de la calvitie peuvent aussi être temporaires et s’expliquer de manière physiologique.

Les hommes sont davantage prédisposés à perdre leurs cheveux en raison de la plus grande imprégnation d’hormones mâles, mais l’affinement des cheveux et leur chute sont également fréquents chez les femmes. L’impact social et psychologique est important car la chevelure est essentielle dans l’image de soi.

Chaque personne dispose d’un patrimoine capillaire oscillant entre 100 000 à 150 000 cheveux.

Un cheveu a un cycle qui dure entre 24 et 72 mois et comprend 4 phases. En moyenne, nos cheveux connaitront 25 à 30 cycles dans notre vie. Une personne prédisposée à la calvitie aura des cycles capillaires plus rapides.

Comprendre le Cycle capillaire :

  • La phase anagène: Croissance du cheveu entre 2 à 5 ans.
  • La phase catagène: Stagnation de la croissance des cheveux 3 semaines environ.
  • La phase télogène: Mort du cheveu
  • Retour de la phase anagène: Un nouveau cheveu prend la place du cheveu mort, ce qui entraîne la chute de ce dernier.

 

 

A part le facteur héréditaire, les différentes causes de la perte de cheveux peuvent être traitées pour réduire ou stopper la chute de cheveux. Les traitements peuvent être simples et légers pour stimuler la pousse ou plus lourds pour augmenter réellement le nombre de cheveux. Pour augmenter de façon significative le nombre de cheveux, il sera conseillé de passer à des techniques de micro-greffes, geste plus lourd et invasif.

QUELS SONT LES FACTEURS RESPONSABLES DE LA CHUTE DES CHEVEUX ?

Le facteur principal de la perte de cheveux est l’hérédité : tel père, tel fils… Un excès héréditaire d’hormones mâles touche principalement les hommes, on parle d’alopécie androgénique. Les hormones agissent en accélérant le cycle de la vie des cheveux provoquant ainsi une chute plus importante et rapide.

Comme chez l’homme, la femme sécrète des hormones masculines, l’alopécie androgénique en représente 80% des cas.

D’autres facteurs interviennent également :

  • Un stress physique ou émotionnel
  • Des variations hormonales : pilules contraceptives, grossesse, post partum, ménopause
  • Des troubles alimentaires, carences en certains oligoéléments vitamines fer, des dysfonctionnements thyroïdiens, surconsommation en vitamine A, Carence en vitamine B, diabète…
  • La prise de médicaments
  • Une pelade maladie auto-immune qui se manifeste par l’apparition de plaques sans cheveux
  • Une mauvaise oxygénation sanguine
  • L’application locale de substances toxiques : produits de fixations, laques, cires, défrisages…

L’EXPERTISE CAPILLAIRE

Lors de la consultation le Docteur Pierrefeu—Lagrange vous proposera un diagnostic personnalisé sur votre chevelure : un questionnaire approfondi ainsi qu’une expertise capillaire par DERMA READER. C’est un système de prise de vue haute résolution capable d’analyser les caractéristiques de vos cheveux, densité, épaisseur, qualité du cheveu, qualité du cuir chevelu…

QUELS SONT LES TRAITEMENTS CONTRE LA PERTE DE CHEVEUX ?

A part le facteur héréditaire, les différentes causes de la perte de cheveux peuvent être traitées pour réduire ou stopper la chute de cheveux. Lors de la consultation, un bilan complet vous sera proposé.

Les traitements peuvent être simples et légers pour stimuler la pousse ou plus lourds pour augmenter réellement le nombre de cheveux. Pour augmenter de façon significative le nombre de cheveux, il sera conseillé de passer à des techniques de micro-greffes, geste plus lourd et invasif mais néanmoins très efficace.

En fonction de l’alopécie, 3 techniques sont proposées au sein du cabinet :

Mésothérapie capillaire

Mésogreffe de cheveux

Microgreffe de cheveux : technique FUE, FUT